À propos

Sabina Rak vit et travaille à Montréal. Elle a obtenu un baccalauréat en histoire de l’art de l’Université McGill (1999) ainsi qu’une maîtrise en histoire de l’art de l’Université Concordia (2002). Après avoir travaillé dans le domaine de la communication des arts, elle est retournée aux études pour obtenir un baccalauréat en beaux-arts de l’Université Concordia (2014). Elle s’intéresse plus particulièrement à la communication de la science comme sujet : à mettre l’art contemporain au service de la vulgarisation de la science et en même temps permettre à l’art d’en tirer des nouvelles sources de discours.

Je travaille à l’intersection de l’art et la science pour raconter les histories qui nourrissent mon imagination et la envahissent avec émerveillement. Comprendre comment le monde fonctionne selon la science est à la base de mon effort artistique. Dans mon travail, je vise à ramener l’Univers dans la possibilité de nos sens, tout en évoquant les sentiments de dépassement intellectuel et sensoriel de ce que nous pouvons savoir à travers les outils scientifiques. Je m’intéresse à notre perception et compréhension de l’Univers à l’échelle cosmologique, à l’échelle personnelle, et de l’univers microscopique.

Je travaille avec l’art imprimé et le dessin. L’art imprimé me permet d’expérimenter avec la répétition, le motif, la taille des œuvres, des textures et la technologie. Tandis que le dessin me permet d’ajouter des couches de traces personnelles et d’évoluer les idées pendant que je travaille sur les matrices imprimées. Le travail de la main expose la beauté de la structure et comment la touche humaine s’inscrit dans une trame universelle. Je crée des macro et microcosmes en combinant les concepts de la matière de l’univers avec la matière du corps humain pour essayer de ramener ce qui nous dépasse à un niveau personnel.

Je suis intéressée par la manière que tout est composé et interconnecté. J’aime également les grands récits et me sentir faire partie des grandes histoires humaines et naturelles. La narration dans mes œuvres s’expriment à travers des séries. Rien ne peux être représenté dans une phrase, une œuvre ou une pensée, ni dans la vie ni dans l’art.